Arrêter de se comparer pour plus de sérénité

5 astuces pour arrêter de se comparer aux autres

Vous avez tendance à vous comparer aux autres ? Et souvent, pour vous trouver moins bien, moins intelligent, moins beau.

Voyons les 5 astuces pour arrêter de se comparer.

Aujourd’hui, je vous explique pourquoi le piège de la comparaison peut vous nuire. Et je vous donne des pistes pour mettre fin à la comparaison. 

Arrêter de se juger : « Je suis moins bien que les autres »

Vous vous êtes peut être surpris à vous juger intérieurement ? Vous vous trouvez moins bien que les autres, que ce soit physiquement ou mentalement.

Quand vous commencez à faire des comparaisons, vous êtes très souvent dans le jugement. Vous décrétez que certains traits de caractères, ou certaines caractéristiques physiques sont mieux que d’autres.

Vous pouvez par exemple décider que c’est super d’être grand, d’être blond, d’être intelligent. Pourtant ces critères d’évaluation sont très subjectifs.

N’avez-vous pas remarqué comme de nombreuses femmes souhaiteraient avoir une chevelure différente de la leur ? Celles qui ont des cheveux bruns rêvent d’être blondes, les femmes aux cheveux frisés veulent les lisser à tout prix, etc.

Pour arrêter de se comparer, commencez par arrêter de vous juger

Donc la première chose est de remarquer chaque fois que vous jugez qu’une caractéristique est meilleure qu’une autre. Par exemple, est ce que c’est mieux d’être mince ? Si c’est au prix de sacrifices et ne jamais avoir l’occasion de se faire plaisir, cela amène-t-il au bonheur ?

A quoi cela sert-il d’être très intelligent si c’est pour utiliser cela pour nuire aux autres ? Cela amène-t-il au bonheur ?

Vous voyez que le jugement est très subjectif et ne mène à rien.

Se sevrer des réseaux sociaux

Lorsque vous naviguez sur les réseaux sociaux, vous pouvez avoir tendance à comparer votre vie à celles que les autres affichent.

Et vous pouvez vous sentir moins bien, moins heureux, moins ceci ou cela. Vous pouvez même finir par perdre confiance en vous.

Pourtant, vous devriez le savoir, les réseaux sociaux reflètent rarement la réalité. Qui publie « j’ai raté cela ! » ou « je suis moche ce matin ! », personne !

La plupart des gens ne partagent que leur réussite sur les réseaux sociaux. Vous ne voyez de leur vie que les moments heureux. Ils partagent rarement quand ils sont en galère ou mal dans leur peau.

Pour retrouver l’estime de soi, un sevrage des réseaux sociaux peut être une bonne piste. Et cela d’autant plus pour les jeunes, très influencés par les images publiées sur les réseaux sociaux.

Alors ne vous fiez pas à ce que vous voyez sur les réseaux sociaux. Le meilleur moyen pour cela est d’y aller juste ce qu’il faut. Consultez-les une fois par jour maximum. Vous pouvez même tester de faire une semaine sans les consulter, vous verrez cela va changer votre quotidien.

Comparer sans filtre

Lorsqu’on se compare aux autres, c’est souvent sur un seul aspect. On peut par exemple trouver qu’une personne est plus jolie que nous. Et nous mettons un filtre sur tout le reste. Nous ne voyons plus tous les autres aspects de sa personnalité. Pourtant il ne suffit pas d’être beau pour être heureux, et nous le savons intuitivement.  Une belle personne peut parfaitement être méchante, arrogante.

Pour arrêter de voir de cette manière, je vous propose de faire un exercice. La prochaine fois que vous vous direz « cette personne est plus XX que moi », comparez aussi les autres caractéristiques de cette personne. Si vous la trouvez jolie, est elle aussi plus intelligente ? Est elle aussi plus généreuse ? Vous constaterez assez vite que nous ne pouvons pas être au top dans tous les domaines de notre vie. Et c’est parfait, cela fait de nous des humains, avec chacun des caractéristiques différentes. C’est la richesse de l’humanité.

Et prenez l’habitude de voir ce qui vous rapproche des autres, plutôt que ce qui vous en éloigne. Par exemple, nous souhaitons tous être heureux, nous souhaitons tous avoir une bonne santé. Voir notre communauté d’humanité est bien plus bénéfique que de voir toujours ce qui nous sépare des autres. C’est d’ailleurs l’un des aspects les plus importants dans l’auto-compassion, cette pratique qui nous aide à nous aimer davantage.

Arrêter de se comparer pour se rapprocher !

Pratiquer la gratitude

Un moyen efficace pour arrêter de se comparer, est de prendre conscience de ce que l’on possède déjà. Cela permet de valoriser les choses positives de notre vie.

Cette attitude de gratitude nous aide à voir tout ce que nous avons, et dont nous n’avons parfois plus conscience. Nous sommes tellement habitué à avoir un certain nombre de choses que nous ne les voyons plus. Prenez l’exemple d’un tableau que vous accrochez dans votre salon. Au début vous l’admirez, vous êtes satisfait de l’avoir chez vous. Puis au fil du temps, vous ne le voyez même plus.

La gratitude permet de se concentrer sur ce que nous avons déjà au lieu de nous focaliser sur ce qui nous manque.

Pour pratiquer la gratitude, remercier simplement la vie de vous permettre d’avoir ou d’être. Par exemple, vous pouvez remercier pour avoir la capacité à vous organiser, ou pour avoir de l’eau chaude, à manger chaque jour, un bon moment avec vos enfants, une belle vue de votre fenêtre.

L’important est de pratiquer tous les jours. Vous pouvez vous coucher en ayant ces pensées de gratitude, plutôt qu’en ruminant les problèmes ou les difficultés. Prenez conscience de la chance que vous avez de dormir dans un bon lit chaud. Et rappelez-vous les petits moments de la journée qui vous ont réjoui, même les choses simple : boire un bon café, discuter avec une copine, entendre le chant d’un oiseau, etc.

Se fixer des challenges

Lorsqu’on se compare sans arrêt, on finit parfois par perdre confiance dans ses capacités. On se sent nul pour tout. Et souvent on finit par ne plus rien tenter de nouveau, et par rester tranquillement sur ses acquis. Ce qui évidemment n’aide pas à reprendre confiance en soi.

Aussi, pour terminer cet article, je voudrai vous proposer de faire quelque chose qui va vous permettre d’avancer vers une attitude plus positive. Et arrêter de se comparer passe aussi par un engagement à faire des choses, au lieu de rester bloqué en regardant les autres faire.

Fixez-vous des challenges. Ceux-ci n’ont pas besoin d’être extraordinaires, mais juste des petits challenges pour commencer. Cela pourrait être  sourire à trois inconnus dans la journée, pendant une semaine. Ou alors se passer de téléphone portable pendant 2 heures chaque jour, pendant 1 mois. L’important est que ce challenge vous soit accessible (ne mettez pas la barre trop haute), mais quand même un peu difficile (sinon ce n’est pas un challenge).

Tenez un journal de vos challenges, en notant vos actions chaque jour, et le bienfait que cela vous procure.

Vous verrez que cela vous permettra d’être fier de vous, et vous donnera envie d’en relever d’autres.

Alors prêt pour le challenge ? Racontez-moi dans les commentaires.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *