12 astuces pour un voyage serein avec des enfants. - En route vers la sérénité

12 astuces pour un voyage serein avec des enfants.

Vous vous apprêtez à prendre la route avec vos enfants (ou vos petits-enfants), et vous appréhendez déjà le trajet. Ce n’est pas facile d’avoir un voyage serein avec des enfants. Et la joie des vacances en famille a laissé la place à l’inquiétude à l’idée de ce qui vous attend : impatience, pleurs, chamailleries. Vous savez, qu’à chaque trajet, c’est la même chose, les enfants s’impatientent, se chamaillent, et vous ne savez pas quoi faire pour les occuper. Vous arrivez sur votre lieu de vacances complètement épuisé.

Avec les 12 astuces pour une voyage serein avec des enfants,  vous aurez une multitude de ressources pour faire de ce moment un bon moment.

Pour vous assurer un voyage serein avec des enfants :

1ère astuce : changer son état d’esprit.

Dès la porte de la maison, mettez-vous en mode « vacances » ! Au lieu de continuer à avoir le rythme que vous avez au quotidien, adoptez le rythme des vacances. Pas de pression sur l’heure d’arrivée, sur les horaires des repas, des pauses. Vous n’avez plus besoin de vous mettre la pression, et cela va se ressentir dans votre comportement, et votre façon de faire. Vous serez plus détendu, et les enfants aussi.

2ème astuce : informez vos enfants :

Avant de partir, dites à vos enfants combien de temps dure le trajet. Vous ne maîtrisez peut-être pas complètement cette donnée, mais leur donner ce repère va les aider  se préparer. Vous pouvez aussi leur donner des points de repère avec l’horaire des pauses que vous allez faire : « à 10h00 on fera une pause pipi, et on s’arrêtera pour le déjeuner vers midi ». Savoir qu’il y aura des arrêts réguliers va les aider à patienter.

3ème astuce : avoir de quoi les occuper :

Pensez à prévoir tout ce qu’il faut pour les occuper : des livres, des petits jouets, de la musique. Vous pouvez leur demander de préparer eux-mêmes un petit sac s’ils ont plus de 2 ans. Ils seront plus faciles à occuper s’ils ont choisi eux-mêmes ce qu’ils veulent emporter. Dans la voiture, laissez leur un sac à portée de main avec tout ce qu’il faut pour les distraire ; ils pourront piocher dedans quand ils en ont envie. De cette façon, vous vous assurez qu’ils seront occupés une partie du trajet. Ainsi, le voyage sera plus serein.

4ème astuce : anticiper les accidents de parcours :

Le petit dernier vient de vomir, et vous voilà sans eau. Le grand s’est écorché le genou sur l’aire d’autoroute, et les pansements sont au fond de la valise. Pour éviter le stress lors de ces petits accidents de parcours, prévoyez un sac de premiers secours. Vous pourriez y mettre : des vêtements de rechange, une grande bouteille d’eau, des changes pour les petits, du sérum physiologique, quelques pansements et un désinfectant.

5ème astuce : profitez de l’horaire :

Si cela est possible, essayez de partir à un moment de la journée où les enfants sont censés dormir (au moment de la sieste, ou très tôt le matin). Toutes les heures pendant qu’ils dorment sont des moments paisibles. Faites en sorte qu’ils soient bien installés : des coussins moelleux, une petite couverture, le doudou préféré.

6ème astuce : tenez leur compagnie :

Lorsque vous voyagez en couple avec un seul enfant, celui-ci peut se sentir un peu seul. Vous êtes tous les deux à l’avant de la voiture, et lui, est tout seul à l’arrière. Alors pendant le trajet, celui qui ne conduit pas, passe à l’arrière pour tenir compagnie à l’enfant. Et ainsi vous pouvez plus facilement jouer avec lui, et l’occuper. D’ailleurs dans les astuces suivantes, je vous donne des idées de jeux que vos enfants vont adorer.

7ème astuce : on joue tous ensemble :

Voici des idées de jeux que vous pouvez faire avec vos enfants, selon leur âge :

  • Choisir une voiture et essayez de deviner ce que vont faire les occupants : où ils vont, qui vont-ils voir, qui ils sont les uns par rapport aux autres, etc.
  • Les devinettes : qui suis-je ? Les enfants doivent deviner en posant des questions auxquelles on répond uniquement par oui ou par non. Cela peut être un objet, un animal, un personnage.
  • Faire des exercices de concentration : « ferme les yeux, et concentres toi sur ce que tu entends, la voiture ? D’autres choses ? »
  • Imaginer un poème, avec des rimes.

8ème astuce : pour voyager sereinement, on prend son temps :

Même si le trajet est long, et que vous souhaitez arriver le plus rapidement possible, n’oubliez pas les pauses. Un enfant a besoin de se dépenser physiquement. S’il ne le fait pas, il s’impatiente plus facilement, s’énerve, et cela rend le trajet insupportable. Aussi pendant le trajet, prenez des pauses à rallonge. Profitez-en pour organiser un jeu physique, afin qu’ils puissent se défouler un peu avant de remonter dans la voiture.

9ème astuce : transformer le train en salle de cinéma :

Pour les voyages en train, vous pouvez prévoir un film que les enfants auront choisi. Cela les occupera une partie du voyage, et vous pourrez ensuite discuter du film avec eux. Quelle est leur scène préférée ? Quel moment les a le plus ému ? Quel est le personnage qu’il préfère ? Qu’est-ce qu’il pense de cette histoire par rapport à la vraie vie ? Vous ferez alors de ce moment un moment de réflexion, mais aussi de partage, donnez aussi vos réponses à ces différentes questions. Prévoyez des livres de coloriages, et quelques feuilles pour faire des dessins.

10ème astuce : on prépare le planning des vacances :

Profitez du trajet pour parler du planning des vacances. Demandez-leur ce qu’ils aimeraient faire. Ont-ils envie d’aller à la plage, faire des visites (donnez-leur les quelques visites à faire dans le coin). Si vous n’êtes pas tous d’accord, c’est le moment de négocier : ok on va à la plage, mais on fait au moins deux visites culturelles dans la semaine. En plus de les distraire, cela vous met déjà dans l’ambiance des vacances. Mais attention, n’oubliez pas ce que vous leur avez promis, car eux, n’oublieront pas.

11ème astuce : dans le train, on papote avec les voisins :

Dans le train prévoyez une pause à la voiture restaurant, pour leur permettre de se dégourdir les jambes et pour discuter avec d’autres personnes, voire d’autres enfants. Vous pouvez aussi les inciter à entamer la conversation avec les gens qui sont installés à coté de vous. Demandez-leur où ils vont, s’ils sont aussi en vacances. En règle générale, les gens adorent discuter avec de jeunes enfants ou même des plus grands. Leur trajet passe ainsi plus vite. Eh oui, eux aussi peuvent trouver cela long.

12ème astuce : à l’arrivée aussi, on prend soin de soi :

Le voyage serein avec des enfants, c’est aussi à l’arrivée. Une fois sur votre lieu de vacances, prenez le temps de faire le tour du propriétaire. Si vous êtes à l’hôtel, repérez l’endroit du petit-déjeuner, l’accueil, regardez les horaires des repas. Si vous êtes en location, faites le tour de la maison ou de l’appartement, du jardin s’il y en a un.

Prenez le temps d’installer les affaires de vos enfants et les vôtres. Vous aurez ainsi vraiment le sentiment de vous poser.

Si vous n’avez pas prévu quelques courses, essayez de ne pas embarquer vos enfants. Un seul des parents se charge de faire les courses, pendant que l’autre range les affaires, par exemple. Les enfants aiment rarement aller au supermarché, cela représente une contrainte pour eux. Inutile donc de leur imposer une contrainte supplémentaire après un voyage souvent fatigant.

Respectez leur rythme et le vôtre. Prenez le temps de profiter de chaque moment plutôt que de courir d’une activité à une autre pour faire un maximum de choses. Le vrai bonheur pour vos enfants est de passer du temps avec vous, de sentir que vous êtes disponible, pas de multiplier les activités (je vous en parlai dans mon article : “qu’est ce qui rend les enfants heureux”).

Et voilà, j’espère que ces 12 astuces vous auront donné des idées, et qu’elles vous permettront de passer un voyage plus serein.

Si vous les avez aimées, n’hésitez pas à les partager, en cliquant sur l’icône ci-dessous.

Profitez bien de ces moments en famille. Prenez soin de vous !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *