Le Voyage d'Hector-Comment être heureux? - En route vers la sérénité
le bonheur, c'est quoi?

Le Voyage d’Hector-Comment être heureux?

Si vous suivez mes activités, vous savez que je me suis lancée un défi pour ce début d’année. J’ai donc décidé de lire un livre sur le bonheur par semaine, et mettre en application au moins un conseil du livre.

Le premier livre que j’ai lu : « Le voyage d’Hector » de François Lelord. Je vous livre ici mes ressentis, et ce que j’ai appris de cette lecture.

Le résumé du livre :

Hector est psychiatre. Et malgré ses années de pratique, il ne comprend pas pourquoi certains de ses clients sont toujours malheureux.

Le voilà donc décidé à comprendre les raisons qui nous amènent à être heureux. Pour cela, il décide de faire un grand voyage pour rencontrer des personnes de différents pays, et explorer « c’est quoi le bonheur ? ». Voyons donc où va nous mener Le Voyage d’Hector.

Son voyage commence en Chine, où il découvre déjà de nombreuses pistes. Puis il part pour l’Afrique, et enfin il rencontre le plus grand spécialiste du bonheur. Je ne vous en dis pas trop pour que vous puissiez découvrir le livre si vous le souhaitez.

Au fil de ses rencontres, il va s’apercevoir que ce n’est pas si simple de décider d’être heureux. Mais il note les leçons qu’il a apprises.

Les leçons sur le bonheur d’Hector :

Pour ne pas dévoiler trop le contenu du livre, au lieu de résumer le livre, je vais vous dire ce que j’ai trouvé intéressant.

D’abord, la façon dont est écrit le livre est très ludique. Dans un langage volontairement enfantin, l’auteur nous permet de garder des yeux d’enfants. La façon dont Hector découvre les différentes leçons sur le bonheur est très naïve, dans le bon sens du terme. Cela rend le texte souvent amusant, et cela m’a fait sourire de nombreuses fois (et sourire, cela fait partie du bonheur).

Le bonheur se trouve parfois dans des choses simples, comme de garder le plaisir de la découverte, d’arrêter de se comparer aux autres (mais nous verrons pour ce point que cela dépend) ou d’apprécier un beau paysage.

Certains bonheurs sont plus compliqués parce que cela ne dépend pas de nous : le bonheur de ceux qu’on aime, par exemple. Mais le bonheur peut aussi dépendre de l’endroit où l’on vit, et cela on n’en est pas toujours conscient. C’est là que la comparaison peut être utile. Cela nous permet de nous rappeler la chance qu’on a de vivre dans un pays sans guerre, sans famines.

Parmi les leçons d’Hector, certaines peuvent être mises en place par chacun d’entre nous. Par exemple, se sentir utile aux autres en fait partie, tout comme faire la fête, ou avoir une occupation qu’on aime (pas forcément le travail, mais cela peut être une passion, ou un loisir).

A chacun son bonheur :

Nous n’avons pas tous la même définition du bonheur, et les choses qui nous rendent heureux sont un peu différentes pour chacun. Même si beaucoup de choses sont similaires pour la plupart d’entre nous, nous accordons plus d’importance à certaines choses.

Par exemple, certaines personnes aiment beaucoup faire la fête, et d’autres préfèrent avoir une passion. C’est donc important de se poser la question de ce qui nous rend heureux pour essayer de le cultiver. Pour certaines personnes bien s’occuper de sa famille peut les rendre très heureux, pour d’autres, il sera plus important de se rendre utile aux autres, ou de faire un métier passionnant.

Par ailleurs, nous n’avons pas tous la même capacité à être heureux. Selon l’endroit où l’on vit, la façon dont on a grandi, l’éducation que nous avons reçu, nous sommes plus ou moins naturellement capables d’être heureux.

L’un des points importants c’est que notre manière de voir les choses va impacter notre capacité à être heureux. Selon si nous voyons le verre à moitié plein ou à moitié vide. Et pour le coup, on peut s’entraîner un peu pour renforcer notre capacité à voir les choses de façon plus positive. Des exercices de gratitude peuvent nous aider à voir comme nous avons de la chance, même pour de petites choses comme prendre une bonne douche le matin, ou prendre un bon petit déjeuner.

Mon bilan personnel :

En me lançant ce défi, j’ai pris l’engagement de mettre en pratique au moins un conseil du livre qui me paraissait important.

Depuis de nombreuses années, je m’intéresse à tout ce qui a trait au stress. Alors au fil du temps, j’ai appris certaines choses, comme le fait de savourer des petites choses du quotidien, ou de ne pas m’énerver pour des choses peu importantes. Mais avec ce défi, je voudrais aller plus loin. Le voyage d’Hector est un parcours initiatique, plaine de découvertes et d’humour.

Parmi les leçons d’Hector, beaucoup m’ont parlé, et j’ai décidé de me focaliser sur deux leçons que je ne mets pas souvent en application dans ma vie quotidienne, les voici :

  • Leçon N°6 : le bonheur c’est une bonne marche au milieu de montagnes inconnues.
  • Leçon N°16 : le bonheur c’est de faire la fête.

Je suis complètement d’accord avec ces deux leçons, mais j’ai peu l’occasion de les mettre en place. La marche au milieu de montagnes inconnues, cela est réjouissant parce qu’on découvre un lieu, et je pense que c’est valable pour d’autres endroits que les montagnes. Découvrir de nouveaux paysages, ou se balader dans des endroits nouveaux peut vraiment procurer du bonheur. Et je sais que cela contribue à me sentir heureuse. Alors je sais que ce serait bien de faire plus souvent cette activité.

Pour ce qui est de faire la fête, il faudrait savoir ce que fête signifie. Et là aussi nous avons certainement tous une définition différente. En ce qui me concerne, je n’ai pas besoin de grandes fêtes pour trouver cela très joyeux. Juste être avec des amis, et passer du temps ensemble, cela me réjouit beaucoup.

Donc à moi de faire en sorte que la fête soit plus présente dans ma vie, et que j’ai l’occasion de faire une marche dans un endroit que je ne connais pas plus souvent.

Et vous, qu’est-ce qui vous rend heureux ? Pour vous c’est quoi le bonheur ? Racontez-moi dans les commentaires.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *