Ce que le blogging a changé dans ma vie

Cet article participe à l’événement inter blogueurs “Ce que le blogging a changé dans votre vie”, organisé par le blog 11 mois pour changer de vie. A la fin de cet événement, une synthèse des articles participants sera publiée sur ce blog.

Quand Alex m’a demandé de participer à ce carnaval, j’ai été très enthousiaste. Je ne m’étais pas du tout posé cette question. Et c’était pour moi l’opportunité d’une introspection intéressante.

Voilà donc ce que j’ai appris (ou dont j’ai eu la confirmation), depuis que j’écris ce blog.

Patience :

Je ne suis pas particulièrement impatiente dans la vie de tous les jours. Mais pour mon travail, je suis peut-être un peu moins patiente que pour le reste.

Mon tempérament de « fonceuse » n’y est peut-être pas pour rien. J’ai plusieurs fois changé de métier, et à chaque fois j’y suis allée, sans m’angoisser, ni me poser trop de questions. J’avais envie de changer, et je changeai.

J’aime découvrir, faire de nouvelles activités, apprendre, aider. Et parfois, je peux avoir tendance à trouver que cela ne va pas assez vite.

Je ne m’énerve pas pour autant, mais cette impatience peut être très subtile.

Avec le blogging, il faut avoir du temps. Pour rédiger des articles de qualité, mais aussi pour se poser et savoir quels types d’articles vont vraiment aider ma communauté.

Avoir le temps aussi de faire connaitre son blog, de découvrir comment y arriver, et découvrir de nouvelles façons de communiquer.

Et puis, avec les bugs techniques, les liens qui ne fonctionnent pas, il faut forcément être patient.

Aujourd’hui je ne m’énerve plus si un outil ne fonctionne pas. Je me pose, je recommence la manip depuis le début. Et si je n’y arrive pas, je laisse tomber et j’y reviens deux jours après, l’esprit plus clair.

Dépassement et accompagnement :

Lors de mes stages, ateliers, je rencontre souvent des personnes ayant des problématiques et des attentes assez similaires.

En créant ce blog, j’ai dû me poser certaines questions : « Quelles sont les personnes que j’ai envie d’aider ? », « Qui sont-elles ? Quelles besoins ont-elles ? ».

Cela m’a permis de savoir de façon plus poussée comment je voulais les accompagner. Et ce chemin continue chaque jour. A chaque fois que j’’écris un article, je me demande : « comment je pourrais aller plus loin que ce que je sais déjà sur ce sujet ? », « Quels conseils pertinents je pourrai donner pour amener les personnes qui me lisent à se transformer ? ».

Cela m’oblige à aller au-delà de ce que je sais, à apprendre encore et toujours. Et cela j’adore. Chaque fois que je découvre une nouvelle idée pour accompagner mes lecteurs vers plus de sérénité, je suis aux anges.

Humanité partagée

Quand je donne un conseil dans l’un de mes articles, j’ai souvent déjà expérimenté cette difficulté.

Et me sentir en lien avec d’autres personnes qui rencontrent ces mêmes difficultés me touchent beaucoup. Bien sûr, je rencontre déjà de nombreuses personnes dans ce cas, lors de mes consultations ou de mes stages et ateliers.

Mais là, j’ai des retours par mail. Et souvent des témoignages touchants.

Et je me rends compte que c’est vraiment ça mon moteur : sentir que je peux toucher l’autre personne, que nous sommes humains tous les deux et que nous pouvons traverser des épreuves similaires.

Leur montrer qu’ils peuvent traverser cela et aller mieux, quel plaisir intense pour moi !

Plaisir d’écrire et désir d’aider : un job passionnant

En me lançant dans cette aventure du blogging, j’ai aussi pu assouvir deux choses qui me nourrissaient profondément : écrire et aider.

Dans mes anciens emplois, je m’épanouissais pas vraiment. J’y trouvai du plaisir, mais pas autant que d’accompagner les autres, de les soutenir, de leur permettre de devenir une meilleure version d’eux-mêmes.

Depuis que j’ai écrit mon premier livre (méditer avec ses enfants, aux Editions Jouvence), j’ai pris conscience du plaisir que j’avais à rédiger, transmettre.

Et en m’installant en tant que naturopathe et instructrice de méditation, je comble mon désir d’aider, de soutenir, d’accompagner.

Le blog me permet de combiner ces deux passions. Et j’ai donc vraiment du plaisir à l’alimenter.

Zone de connaissance :

Au fur et à mesure que j’avance dans l’alimentation de mon blog, je sais qu’il faut que j’aille un peu plus loin. D’abord pour faire connaitre mon blog. Et puis, pour utiliser aussi d’autres moyens de communication : des podcasts, des vidéos.

Il y a quelques mois, jamais je ne me serai imaginé que j’aurai été capable de faire tout ça.

La communauté des bloggeurs y est aussi pour beaucoup. Nous nous encourageons mutuellement, nous nous donnons des challenges, en toute amitié.

Attiser ma curiosité :

J’adore apprendre. La technique ne me fait pas peur, et je suis assez persévérante. Cela surprend souvent mes copines thérapeutes. Et je pense que mon ancien job (assistante de direction), y est pour quelque chose.

Aussi le blogging me permet d’attiser ma curiosité. D’apprendre comment un blog fonctionne, ce qui fait qu’il est lu.

Et puis, je m’intéresse aussi à ce que font les autres. C’est d’ailleurs comme cela que j’ai découvert le blog d’Alex, et son carnaval d’articles.

Je découvre des sujets similaires au mien, mais avec une approche différente, une écriture et un ton différent. Cela fait la richesse de nos blogs, et j’aime découvrir de nouvelles approches, de nouvelles façons d’accompagner les gens.

En rentrant dans le monde du blogging, je ne m’imaginai pas apprendre autant de choses différentes. Et surtout, je ne m’imaginai pas y prendre autant de plaisir. Je savais que cela me plairait, mais pas à ce point.

Et maintenant, ma curiosité est aussi piquée pour voir quels sont les autres articles qui vont émerger de ce carnaval.

Et vous, vous vous aimez écrire ? Vous trouvez cela difficile ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réflexions au sujet de « Ce que le blogging a changé dans ma vie »

  1. Hello Isabelle,

    J’ai également participé au carnaval d’articles sur ce sujet fort intéressant ! 🙂

    Ça m’a permis également de voir une sacré évolution sur pas mal de choses dont je ne m’étais pas encore rendue compte !!
    Merci pour ton partage, c’est chouette de te lire et, je suis d’accord, ça apporte beaucoup de patience, de connaissances et de découvertes de choses dont tu n’aurais peut-être pas eu connaissance avant…
    Bref, peu importe la finalité d’un blog, c’est incroyablement riche ! 😀

    Au plaisir,
    Aurélie

    1. Bonjour Aurélie,
      Merci pour ton commentaire.
      Ton blog est aussi une belle source d’inspiration, avec des podcasts très intéressants.
      Atrès bientot, je suis persuadée que nous aurons beaucoup de choses à partager 😉
      Isabelle

  2. Bonjour Isabelle,
    Bel article. J’avoue m’être, tout comme Aurélie, reconnue dans certains aspects (formation d’assistante de direction, besoin d’apprendre, impatience…). J’ai moi-même participé à ce carnaval d’articles et il est vrai que le blogging est une expérience particulièrement enrichissante. Je vois que tu as déjà commencé les vidéos. Ton impatience n’y transparaît pas du tout. Tu dégages de la douceur en fait, ce qui me semble être une véritable qualité dans ta nouvelle activité. Je te souhaite le meilleur pour la suite.
    Sophie

    1. Bonjour Sophie,
      Merci pour ton message.
      Cela me touche beaucoup d’avoir ce retour.
      J’aime beaucoup ce que tu partages sur ton blog
      Au plaisir d’échanger
      Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *