symptôme surmenage

Les symptômes du surmenage

Le surmenage concernerait près de 40% des personnes en France. Que vous soyez étudiant, parent, professionnel ou entrepreneur, les symptômes du surmenage peuvent se manifester insidieusement. Et les conséquences sur votre santé physique et mentale s’installent sans que vous en preniez conscience. En effet, un arrêt de travail pour surmenage peut durer des mois. Fatigue constante, irritabilité, troubles du sommeil, maux de tête…ces signaux d’alerte sont autant de manifestation qui ne doivent pas être négligés. Dans cet article, nous verrons les signes principaux à apprendre à surveiller pour mieux faire face et découvrir des pistes pour en sortir.

Définition du surmenage

Le surmenage se définit par un état d’épuisement de l’organisme. Une fatigue est normale suite à nos activités du quotidien. Mais quand cette fatigue devient importante, que des troubles sont associés, on parle d’épuisement.

Le surmenage peut être physique, intellectuel, émotionnel, psychologique. Il entraine des troubles qui peuvent encore aggraver le sentiment de fatigue. On parle souvent d’épuisement professionnel parce que les conditions de travail sont la principale cause de surmenage aujourd’hui. Et c’est une des principales causes de dépression et de burnout.

Certains signes apparaissent. Plus ils sont repérés tôt, plus il est facile de prendre les mesures nécessaires pour remédier au surmenage le plus rapidement possible.

Différence entre surmenage et burn out

Le surmenage est un surcroit d’activité qui amène de la fatigue. Il est la conséquence d’un stress chronique prolongé, au niveau physique, mental ou émotionnel. Des troubles associés apparaissent qui sont le signe qu’on doit mettre l’organisme au repos. En s’éloignant de la source de stress, on parvient à retrouver l’équilibre et le surmenage disparait.

Le burn-out est la conséquence d’un surmenage prolongé. Il y a un déséquilibre du système nerveux qui ne parvient plus à faire face. Il entraine un arrêt maladie, souvent long. Les conséquences physiques sont parfois irréversibles et s’éloigner de la source ne suffit pas. En cas de burn-out, l’état de fatigue devient si intense, que le médecin traitant va prescrire un arrêt de travail long. Il est parfois impossible de reprendre le même poste.

Avant d’arriver au burnout, il est primordial de repérer les principaux symptômes d’épuisement afin de prévenir les risques de burnout.

Quelles sont les causes du surmenage ?

symptôme du surmenage-les causes
Les causes du surmenage sont multiples : les identifier, c’est le premier pas pour en sortir.

Le surmenage n’est pas seulement lié au travail, mais nous aborderons ici les principales causes d’un surmenage professionnel. L’un des facteurs déclenchant du surmenage est un niveau de stress permanent. Il ne s’agit pas seulement d’un stress ponctuel lié à une charge de travail ponctuelle, mais un stress qui dure dans le temps.

Des études ont montré que les facteurs suivants sont une source de surmenage menant souvent au burnout :

  • Surcharge de travail, pression hiérarchique,
  • Manque de contrôle sur son travail, avec le sentiment d’être sans cesse « fliqué »,
  • Manque de reconnaissance,
  • Manque d’équité, aggravant le sentiment d’injustice,
  • Valeurs non alignées, qui entraine des comportements contradictoires,
  • Manque de clarté des objectifs ou des tâches.

Ces facteurs augmentent le risque d’un surmenage parce que le système nerveux reste en alerte permanente. Quand vous manquez de contrôle, par exemple, vous êtes sans arrêt sur le qui-vive. Certains facteurs se combinent entre eux et entrainent un surcroit de stress. Retrouvez les causes principales de stress au travail dans cet article complet : stress au travail, causes, solutions.

Quels sont les signes du surmenage ?

Entre fatigue ordinaire et surmenage, ce n’est pas toujours facile de faire la distinction. Certains signes du surmenage sont évidents, d’autres moins. On parle de surmenage quand la fatigue s’installe. Les symptômes de surmenage sont plus ou moins présents et peuvent s’additionner. Les risques d’aller vers un burn out sont alors importants.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment combattre le stress naturellement ?

Vous ressentez une fatigue importante. Ce n’est pas juste la fatigue que vous ressentez après une bonne journée active, mais d’une fatigue constante qui ne cède pas au repos. Cette fatigue entraine un surmenage émotionnel : irritation, nervosité, pessimisme. Le surmenage touche aussi votre humeur, entrainant des difficultés relationnelles.

Vous pouvez même avoir une tendance à des addictions : alcool, voire drogue ou substances chimiques. Parfois les troubles alimentaires s’ajoutent à ces signes. Votre mental est affecté mais votre corps aussi : vous commencez à enchainer les problèmes de santé. En effet, le stress, même minime entraine une baisse immunitaire.

Et plus vous ressentez ces signes, plus vous avez tendance à compenser, parfois en travaillant deux fois plus. Alors qu’il faudrait faire l’inverse : prendre du temps pour vous, alléger votre emploi du temps, augmenter vos temps de repos. Voyons en détail les signes les plus importants.

Difficulté de concentration et charge mentale

Plus vous avez de tâches à accomplir, plus votre cerveau se met en mode recherche. Et plus vous avez de choses en tête, moins vous êtes concentré. Et quand vous n’êtes pas concentré sur ce que vous faites, vous êtes moins efficace. Vous mettez plus de temps à finir une tâche. Et vous devez donc travailler davantage pour le même résultat. Votre surmenage intellectuel entraine de plus en plus de pensées, et le cercle infernal s’installe.

Quand votre charge mentale est importante, vous ne savez plus prioriser. Vous avez l’impression que tout devient urgent et important. Pour pallier à ce manque de concentration, des techniques existent. Vous pouvez vous entrainer à renforcer votre muscle de la concentration en pratiquant la pleine conscience. Cette technique vous aide à rester concentré dans l’instant présent, sans laisser la place aux pensées. Vous laissez alors à votre mental le temps de se reposer. Et vos idées deviennent plus claires.

Manque de motivation

symptôme du surmenage-manque de motivation
A force de courir dans tous les sens, votre motivation finit par s’étioler.

Le sentiment d’être sans arrêt débordé empêche de prendre du plaisir à ce qu’on fait. On a l’impression d’être toujours en train de courir, et on ne peut pas savourer le travail accompli. Et on finit par se démotiver. Si le surmenage dure, une perte de confiance peut s’installer.

Quand le travail devient une source de souffrance, qu’on a sans arrêt l’impression de courir après le temps, la motivation disparait. Et sans cette motivation, il devient de plus en plus dur d’accomplir votre mission. On peut même finir par agir en mode automatique pour faire face aux pressions constantes, comme un robot qui fait sans réfléchir, sans plaisir, sans joie.

Sensation d’être constamment débordé

Cette sensation d’avoir toujours trop de travail, trop d’activités, trop de choses à penser, et l’impression de ne jamais avoir le temps de se poser. Vous finissez alors par fonctionner en mode automatique. On enchaine sans réfléchir, les tâches à faire semblent toutes importantes. On ne parvient pas à hiérarchiser.

Le stress est souvent bien installé. Notre corps et notre esprit sont en alerte permanente. Nous finissons par voir des symptômes s’installer : douleurs, problèmes digestifs, troubles du sommeil, fatigue…

C’est le signe qu’il faut vous arrêter pour enrayer le cercle vicieux. Vous poser pour prendre du recul, même quelques minutes par jour peuvent suffire à relâcher cette pression constante.

Perte de mémoire

Quand votre cerveau doit penser à mille choses à la fois, il n’a pas le temps d’intégrer. Ce surmenage mental entraine alors des pertes de mémoire. Vous oubliez où vous avez mis vos clefs, vous ne vous rappelez plus du prénom de cette personne que vous avez croisé à une soirée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment arrêter de stresser, 12 techniques contre le stress

En cas de surmenage, ces pertes de mémoire ne sont pas flagrantes, mais ce sont des petits oublis au quotidien. Une de mes clientes stressait tous les matins parce qu’elle se demandait si elle avait bien fermé sa porte à clefs. La raison était simple : elle pensait déjà au travail en sortant de chez elle. Depuis qu’elle ferme sa porte en pleine conscience, elle a dégagé ce stress de son esprit.

Se poser, faire une chose à la fois permet de compenser en partie ces pertes de mémoire. Mais en situation de surmenage installé, ces pertes de mémoire sont le signe du début de l’épuisement nerveux. Il est donc primordial de ne pas les négliger.

Isolement

symptôme du surmenage-isolement
A force de travailler sans relâche, vous finissez par vous isoler.

Quand on court dans tous les sens, qu’on est débordé par de multiples activités, les temps de plaisir passent en dernier. Et on commence à négliger les temps avec ses amis, ses proches. On s’isole progressivement sans forcément s’en rendre compte. La vie professionnelle prend toute la place.

Au-delà de ces temps de détente, le surmenage amène un isolement social. On n’a pas envie de partager ses problèmes d’organisation avec les autres. On n’en parle pas. Et plus on s’isole, moins on peut avoir du soutien, pourtant indispensable.  Une victime de surmenage aura même tendance à se trouver « infréquentable ».

Faites le point : combien de temps avez-vous passé avec vos amis ces dernières semaines ? Avec qui avez-vous pu partager vos difficultés ?

Insomnie

Quand le stress est présent en permanence, votre système nerveux reste en mode actif (orthosympathique), et ne parviens pas à se relâcher. Vous avez du mal à vous endormir, ou vous vous réveillez en plein milieu de la nuit. Le surmenage entraine aussi une foule de pensées d’organisation, et vous voilà en train de cogiter à 3h00 du matin.

Les insomnies à répétitions doivent vous alerter. En effet, elles peuvent s’installer de manière insidieuse : d’abord une nuit agitée de temps en temps, puis ça se répète. Au fil des semaines, votre sommeil est de plus en plus haché. Il est primordial de trouver des solutions pour inverser la tendance rapidement. Plus vous attendez, plus vos insomnies risquent de s’installer.

Les conséquences du surmenage

Les conséquences du surmenage peuvent être graves et affecter la santé mentale d’une personne. Un surmenage intense peut entraîner des symptômes tels que l’épuisement, l’anxiété et la dépression. Il est important de consulter un médecin généraliste ou un professionnel de santé dès les premiers signes de surmenage.

La prise en charge psychologique peut être nécessaire pour aider la personne à se remettre du surmenage. Il est également important de prendre des mesures contre le surmenage comme apprendre à gérer le stress et à organiser son temps de manière plus efficace. Avoir confiance en soi et reconnaître ses limites sont également des éléments clés pour prévenir le surmenage émotionnel et mental.

La prise en charge varie en fonction de la gravité. Pour éviter d’aller jusqu’à un traitement médicamenteux, il est indispensable d’agir rapidement, dès les premiers signes de fatigue mentale

Comment éviter le surmenage au travail

Le surmenage désigne un état d’épuisement au travail, souvent causé par une charge de travail excessive. Les symptômes d’un surmenage peuvent inclure la fatigue constante, l’irritabilité, les troubles du sommeil et la perte de motivation. Le surmenage peut aussi être un surmenage mental, avec des pensées obsédantes concernant le travail et une incapacité à se détendre. Chez les femmes, le surmenage peut également être lié à des pressions sociales et professionnelles accrues. Afin d’éviter le potentiel surmenage, il est important de prendre du temps pour soi, de déléguer les tâches lorsque possible et de fixer des limites claires entre vie professionnelle et vie personnelle.

Une étude a montré que 12 % da la population active en France présenteraient un risque de burnout. N’attendez pas d’en arriver là pour prendre les choses en main.

Notez-moi post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *