retrouver estime de soi

Retrouver l’estime de soi, 5 techniques qui marchent

Je me sens nul(le) ! Je n’y arriverai jamais ! Peurs, doutes, incertitudes, manque de confiance, face à ces émotions, retrouver l’estime de soi, ça parait compliqué.

Et pourtant, avec une bonne estime de soi, vous ne vous dites plus que vous n’y arriverez pas, vous osez. Vous n’avez plus d’incertitudes sur les actions que vous devez faire,  vous agissez. Vous n’avez plus de doutes, vous y allez, et vous verrez bien.

Pour retrouver l’estime de soi, vous devez passer par des étapes, et ce sont ces étapes que je partage avec vous aujourd’hui.

Evidemment, ce n’est pas toujours facile. Mais ces étapes vont vous aider. Il suffit de les appliquer, pas à pas.

Dans cet article, je vous explique comment les appliquer concrètement.

Mais d’abord, de quoi parle-t-on quand on parle d’estime de soi ? Et qu’est ce qui fait qu’on peut perdre cette estime ? Parce que comprendre d’où vient votre manque d’estime vous aidera à mieux la surpasser.

L’estime de soi, c’est quoi ?

L’estime de soi est un mélange de plusieurs attitudes et façons de penser. D’abord, c’est surtout le regard que vous portez sur vous-même, et sur vos capacités, vos qualités. Elle se cultive à travers certaines attitudes comme d’être capable de passer à l’action, de se lancer dans de nouveaux projets, d’oser dire non, de s’affirmer.

Tout comme vous pouvez renforcer votre estime de vous-même, vous pouvez aussi la détruire. Selon votre capacité à vous focaliser sur vos réussites ou vos échecs, vous allez renforcer ou diminuer votre estime de vous.

La différence avec la confiance en soi

La confiance en soi, c’est avoir confiance dans sa capacité à faire des actions, à relever des défis. Elle est présente quand vous êtes sûr(e) de vos compétences dans un domaine ou un autre. Par exemple : « j’ai confiance, je suis sûr de mener à bien ce projet ».

L’estime de soi est la valeur que vous vous donnez sur des compétences et des valeurs plus globales. C’est comme un label de qualité que vous vous donnez à vous-même.

Pourquoi on manque d’estime de soi ?

L’estime de soi se construit en reconnaissant vos valeurs, et donc elle peut aussi être détruite, par des événements de vie, ou par les autres. Si vous avez du mal à affronter les échecs, ou si vos parents ont mis en avant vos échecs, vous pouvez perdre votre estime de vous-même.

Ce sont vos valeurs et la valeur que vous vous donnez qui vont déterminer votre niveau d’estime de vous. Aussi quand vous bafouer certaines valeurs qui sont importantes pour vous, vous vous aimez moins.

Dans certaines situations de vie, vous pouvez être amené à renier ces valeurs parce que vous n’avez pas le choix. C’est souvent le cas au travail, où vous devez composer avec les impératifs de votre entreprise.

Si votre valeur, c’est le partage et l’entraide, mais que votre chef agit en solitaire, et fait tout pour écraser les autres, vous allez avoir du mal à vous sentir fier de bosser pour lui.

Si au contraire, vous nourrissez chaque jour ces valeurs durant votre journée de travail, vous rentrez chez vous satisfait, fier de ce que vous avez accompli.

C’est pour cette raison qu’il est important de bien vous connaitre, afin de nourrir régulièrement ces valeurs importantes pour vous. Si vous aimez le partage, la solidarité, vous aurez intérêt à cultiver ces moments de partage et de solidarité pour être fier de vous, et ainsi augmenter votre estime de vous.

Voyons maintenant les attitudes à développer pour retrouver l’estime de soi.

Retrouver l’estime de soi, ne pas se comparer

Face aux autres, vous pouvez avoir tendance à vous comparer, et à vous trouver moins bien, moins performant, moins beau, moins intelligent. Et une foule d’autres choses.

Pourtant, comme nous l’avons vu, vous avez des valeurs importantes pour vous. Et elles sont différentes de celles du voisin. Vous établissez votre niveau de valeur selon ce que vous faites, ce que vous cultivez comme valeur, en accord avec des valeurs qui comptent pour VOUS.

Il est donc inutile de vous comparer. Si vous avez des valeurs de partage et que vos voisins a des valeurs de puissance, vous ne ferez sans doute pas la même chose. Votre voisin sera fier de lui s’il décroche ce poste éminent, et vous serez fier de vous en organisant une grande fête avec vos amis.

Il est important que vous gardiez en tête que vous avez des qualités, et vous pouvez même les valoriser en vous rappelant comme elles sont précieuses pour vous, au lieu de vous comparer aux autres.

En vous focalisant sur les qualités qui sont importantes pour vous, vous vous focalisez moins sur ce que font les autres. Prenez les comme inspirations s’ils ont des qualités que vous aimez. Vous n’avez pas besoin de vous comparer à eux, mais faites en des mentors, pas de concurrents à surpasser.

Retrouver l’estime de soi, se connaitre

Puisque que l’estime de soi est clairement lié à qui vous êtes, il est indispensable de bien vous connaitre.

Vous pouvez vous demander quelles sont vos valeurs et comment vous pouvez être fier de vous. Pour faire cela, vous pouvez vous remémorer dans quelles situations vous avez été fier de vous. Est-ce que c’est quand vous avez accompli quelque chose qui vous semblait dur mais que vous avez persévéré ? Est-ce que c’est quand vous aidez les autres ? Est-ce que c’est quand vous obtenez une réussite professionnelle ? Est-ce que c’est quand vous passez un bon moment de partage avec vos enfants ?

En examinant les actions qui vous rendent fier/ère de vous, vous allez apprendre à vous connaitre. Vous saurez quelles sont les choses qui comptent pour vous et vous pourrez essayer de les reproduire plus souvent.

Le plus important, c’est que ce ne sont pas les autres qui doivent déterminer si vous êtes fier de vous. Ce sont les actions que vous faites en accord avec vos valeurs profondes. Quelqu’un qui est fier de lui parce qu’il a réussi à s’acheter une grosse voiture, ça vous impressionne ? Vous vous comparez ? Avez-vous vraiment envie d’une grosse voiture ? Est-ce que c’est ça qui vous rendra fier, qui fera remonter votre estime ?

Chaque personne est unique, chaque personne a des qualités. Soyez fier des vôtres, et ne perdez pas de temps à vous comparer, excepté à vous-mêmes, pour progresser chaque jour.

Ecouter ses émotions pour retrouver l’estime de soi

Vos émotions, ce sont des boussoles. Elles vous aident à mieux connaitre votre environnement et surtout la façon dont vous vivez les événements de votre vie.

Quand vous remarquez que vous êtes triste, ou que vous êtes en colère, c’est que cette situation ne vous convient pas.

En remarquant les moments de colère, vous pouvez facilement identifier des situations où vos valeurs importantes ne sont pas respectées. Cela vous aide pour identifier les valeurs fortes pour vous. Vous pourrez ainsi veiller à les renforcer, les rendre concrètes par des actions.

Parce que c’est quand vous faites des choses en accord avec vos valeurs que vous pouvez être fier/ère de vous. Et du coup, vous vous sentez bien, et vous faites remonter votre estime.

Face aux émotions, vous avez peut-être tendance à vous focaliser sur vos émotions pénibles. Peut-être que vous pourriez aussi accorder de l’importance aux émotions agréables. Quand vous êtes heureux, joyeux, ce sont des signes que vous êtes dans un contexte qui vous convient. Et plus vous multiplierez les expériences similaires, plus vous serez joyeux, et cela vous amènera à voir le positif, notamment les choses que vous réussissez.

Et d’ailleurs, comment réagissez-vous face à l’échec, aux erreurs. Les acceptez-vous ?

L’erreur et l’échec font parties de la vie

Si vous manquez d’estime de vous, c’est peut-être parce que vous avez du mal à accepter vos erreurs, ou vos échecs.

Parfois, vous vous trompez, vous faites une boulette, mais vous pouvez avoir tendance à vous focaliser sur cette boulette. Vous y pensez, vous vous le reprochez, vous vous en voulez.

Pourtant, connaissez vous un seul humain qui n’ait jamais fait d’erreur ? Cela arrive à tout le monde, tout le temps.

Voici deux techniques qui peuvent vous aider à mieux accepter vos erreurs :

  • 1ère technique : vous rappeler que vous n’êtes pas seul(e). Imaginez toutes les personnes qui ont déjà fait cette erreur. Peut-être même que quelqu’un est en train de faire la même erreur que vous. Est-ce que vous allez lui dire qu’elle est nulle ? J’espère que non. Sinon, vous n’êtes pas cool. Non, vous allez surement la rassurer, lui dire que ça arrive, que ce n’est pas si grave. Essayez d’avoir la même douceur, et de vous apporter le même réconfort que celui que vous apporteriez à cette personne.
  • 2ème technique : vous rappeler tout ce que vous avez réussi. Si vous manquez d’estime de soi, vous pouvez avoir du mal à prendre conscience de tout ce que vous savez faire. Vous avez plutôt tendance à vous focaliser sur ce que vous ratez. En prenant conscience de ce que vous réussissez, vous serez surpris de toutes les compétences que vous avez. Et pour faire cela, inutile de vous focaliser sur des choses extraordinaires, mais sur des petites choses que vous savez faire.

Ces deux techniques vous aideront à prendre de la distance avec vos erreurs.

Pour les échecs, rappelez vous que ce sont de formidables opportunité d’avancer, de progresser. A ce sujet, si vous ne connaissez pas l’excellent livre de Charles Pépin, les vertus de l’échec, je vous le recommande vivement. Et pour aller plus vite, vous pouvez consulter cette vidéo :

Les échecs sont le moyen d’apprendre. Au lieu de vous blâmer quand vous échouez, demandez-vous ce que vous pourriez apprendre de cette expérience.

Et surtout, félicitez-vous quand vous réussissez, fêtez-le, surtout si vous avez dû faire des efforts, ou si vous avez accompli un projet qui vous tenait à cœur. Prenez le temps de savourer votre victoire.

Surveiller ses pensées, elles ne sont pas réelles

« Je ne vais pas y arriver ! », « Je n’en suis pas capable », « Je ne vaux rien », toutes ces pensées ne sont que des pensées. Elles ne sont pas la réalité.

Vous allez me dire : « mais si, je ne vaux rien ! ». Qu’est ce que ça veut dire valoir quelque chose ? Qu’est ce qui est important pour vous ?

Ces pensées ne font que renforcer votre manque d’estime, vous n’avez pas besoin de continuer à les nourrir. Cela ne vous sert à rien.

Je sais, je suis un peu brut, mais vous auriez plutôt intérêt à vous focaliser sur ce qui vous fait du bien. Et qui vous permet d’avancer, au lieu de vous occuper de ces pensées négatives sur vous-même.

Concentrez-vous plutôt sur les actions. Pour retrouver l’estime de soi, vous devez déjà surveiller les pensées qui vous empêchent de cultiver un sentiment de fierté.

Vous vous demandez comment faire pour surveiller vos pensées ? Prenez le temps de vous arrêter dans la journée, et de vérifier quelles sont vos pensées, là, maintenant. A force de le faire régulièrement, vous saurez repérer les pensées inutiles.

Oser à petit pas, pour avancer vers une meilleure estime de soi

Oser y aller, tenter, c’est difficile quand l’estime de soi est au ras des pâquerettes. Alors, c’est petit pas par petits pas qu’on peut avancer, tenter, y arriver, et oser à nouveau.

Au début, vous aurez peut-être du mal à agir, à oser faire de nouvelles activités. Vous n’oserez pas demander ce nouveau poste, parce que vous pensez que vous ne le méritez pas.

Alors, commencez par refaire votre CV. Puis préparez un texte pour vous présenter, en valorisant vos compétences pour ce poste. Faites relire le texte à un collègue qui vous estime, pour l’améliorer encore. Ensuite, vous pourrez postuler. Prenez ça comme une expérience, un jeu, un entrainement pour vous valoriser, pour reprendre confiance en vous.

Lors de mon programme en ligne, j’accompagne les participants à se libérer du stress. Et souvent, je remarque que certains ont une très mauvaise estime d’eux-mêmes. Alors je les incite à faire un petit pas à la fois.

Et ô surprise, pour deux d’entre eux, c’est une reconversion professionnelle qui s’est concrétisé. Elles ont osé franchir le pas, pour aller vers une activité qui leur parlait.

Et si vous avez envie de travailler sur votre confiance, vous pouvez consulter cet article qui vous donnent des actions concrètes à accomplir. Parce que l’estime de soi et la confiance en soi se nourrissent bien mutuellement.

Alors, ça vaut le coup d’avancer vers votre prochain petit pas.

5/5 - (1 vote)
Partager l'article

10 réflexions sur “Retrouver l’estime de soi, 5 techniques qui marchent”

  1. L’estime de soi est un élément complexe tant il y a des paramètres que le cerveau prend en compte. Les outils que tu présentes vont certaine en aider plus d’un ! J’aime particulièrement cette vision que les échecs font grandir avant tout.

    Merci pour cet article

    1. Merci David, on a tellement pas l’habitude de valoriser les échecs. A chaque fois on apprend, et on progresse. sauf si on se dit que c’est raté, c’est juste un essai pas parfait. Mais le mental, tu connais bien, c’est ta spécialité 😉

  2. Merci ! Article très utile ! Parfois, quelques techniques peuvent faire des merveilles avec nous ! Avec persévérance et diligence, et à petits pas en avant, afin de mieux absorber le changement. Merci encore!

  3. Effectivement ce n’est pas toujours facile d’avoir de l’estime et soi et parfois cela semble trop loin d’accès. Merci de nous donner des clés pour y parvenir à l’aide des étapes que tu décrits.

    1. Merci Muriel, oui c’est intéressant cette histoire de valeurs. Quand j’ai exploré ce sujet, j’ai découvert que c’était super important. Merci pour ton commentaire.

  4. Merci Isabelle pour cet article très intéressant. Je retrouve tout doucement mon estime de moi suite à un burn out et une relation de couple compliquée. Je vais prendre en compte tes super conseils pour continuer mon cheminement 🙂

Laisser un commentaire